Image default
Santé

Comment surmonter les troubles émotionnels saisonniers

28 février 2017

Aussi dénommés « troubles affectifs saisonniers », c’est de ces troubles dont parle Kris Carr sur son site web, en nous suggérant dix pistes pour les surmonter dans l’article ci-dessous :

1 – Assurez-vous de prendre suffisamment de vitamine D

En plus de nombreux cancers, de l’hypertension, du diabète et des maladies cardiaques, une déficience en vitamine D est aussi liée à la dépression. Alors si vous vous sentez triste, c’est le bon moment de tester vos niveaux de vitamine D. Selon mon ami le Dr Mark Hyman, vous devriez être testé à 25 OH de vitamine D. Pour un taux optimal vous devriez être de 100 à 160 nmol/L ou 40 à 65 ng/ml. Pour les malades du cancer c’est plus près de 80.

La plupart des médecins pratiquant la médecine intégrative recommandent au moins 1.000 UI de vitamine D2 ou D3 quotidiennement durant les mois d’hiver, et plus (jusqu’à 5.000 UI) si vous entamez l’hiver avec un taux déjà bas. Il y a deux types de vitamine D : D2 et D3. La D2 est issue du végétal et la D3 est presque toujours issue d’animaux. La plupart des recherches ont montré que la vitamine D3 est plus efficace comparée à la vitamine D2. Alors, vous pourriez préférer choisir la vitamine D3 pour retirer le maximum de votre supplément. Cette décision dépend totalement de vous. Jusqu’à récemment il n’y avait aucune forme végane de la D3, alors que récemment cela a changé.  […]

2 – Augmentez votre prise d’oméga-3

Les oméga-3 peuvent aider à maintenir des taux sains dans le cerveau de substances chimiques telles que la dopamine et la sérotonine (les neurotransmetteurs de la sensation de bien-être) qui augmentent la joie et réduisent les symptômes de dépression. Les sources véganes d’omega-3 incluent les graines de lin, de chanvre, de chia et les noix de Grenoble. […]

3 – Pratiquez l’aérobic

L’exercice n’améliore pas seulement l’humeur mais réduit aussi l’anxiété et le stress, les deux pouvant aggraver la dépression.Prenez un cours de Fitness, suivez des exercices en ligne ou suivez votre rythme favori (Beyoncé guérit toujours mon « blues »). Visez au moins 30 minutes par jour, 5 jours par semaine. Vous vous sentirez tellement mieux si vous vous bougez avec persévérance.

4 – Achetez une de ces lampes solaires et trouvez un réveil-matin à simulateur d’aube

Bien que je ne l’ai pas testée, je connais beaucoup de gens qui ne jurent que par la thérapie lumineuse. Fondamentalement, vous vous asseyez face à une lampe spéciale qui émet une lumière à spectre total, similaire à la lumière du soleil par sa composition. Elle s’est avérée être très efficace pour aider les gens avec des troubles émotionnels saisonniers. Le Dr Weil approfondit cette thérapie lumineuse dans cet article. Ça mérite le coup d’œil !

Également, si vous utilisez un réveil-matin qui sonne normalement ou passe de la musique alors qu’il fait encore sombre dehors, examinez le fait d’acquérir un réveil à simulateur d’aube qui augmente graduellement la lumière dans votre chambre pour vous réveiller de façon plus naturelle.

5 – De toutes façons allez dehors

L’exposition à la lumière de l’extérieur est toujours importante alors essayez de sortir au moins 10 minutes. Oui, si c’est nuageux la lumière passe tout de même à travers et chatouille votre cerveau à travers vos glorieux quinquets. Cela augmente vos taux de sérotonine et de dopamine qui, comme mentionné ci-dessus, jouent tous les deux un rôle majeur dans votre facteur « Joie ».

6 – Quittez votre ermitage (et pas seulement pour le dîner ou pour un apéro)

Si vous avez ce sentiment d’être enfermé, ou écrasé d’ennui durant les mois d’hiver, secouez-vous. Y aurait-il des séances de lecture dans votre entourage qui vous intéresseraient ? Que pensez-vous d’une retraite amicale de yoga sous un climat chaud et ensoleillé ? Un moment amical adoucit toujours l’âme et pourtant c’est si facile d’y résister quand nous nous sentons si mal. Peut-être un petit rendez-vous « salon de thé » en ville est tout ce dont vous avez besoin pour ensoleiller votre journée et votre esprit.

7 – Réchauffez votre répertoire de boissons vertes et de recettes

Des jus verts, des smoothies et des salades peuvent être moins attirants lorsque tout ce dont vous avez envie c’est d’une tasse de chocolat chaud. Mais un jus peut avoir un effet « réconfortant » si vous y ajoutez un petit quelque chose. J’aime ajouter un petit supplément de gingembre dans mon jus vert quand il fait froid dehors. Il favorise la circulation et une bonne digestion. Attrapez un exemplaire de Crazy Sexy Juice (NTD : ou encore, jetez un œil sur notre rubrique « jus verts » ou encore sur ce livre) pour trouver des listes de recettes de jus verts réchauffants. J’aime aussi déguster un tasse de lait de cajou au chaï (ou celui-ci) près du feu lors des soirées fraîches.

8 – Dormez

Fixez-vous un plan de sommeil régulier. Ne ratez pas vos 8 heures de zzzzz… et ne sur-dormez pas non plus comme un adolescent. Sortez votre adorable fessier complètement reposé de votre lit et… bonne journée. Il y a de nombreuses façons de vous préparer à un sommeil heureux. Elles comprennent une pièce fraîche, la suppression ou l’enfermement des gadgets électroniques qui émettent de la lumière (ce qui trouble votre glande pinéale et les taux de mélatonine) et éloignez-vous de la caféine après 10 heures du matin. […]

9 – Ne mangez pas de nourriture merdique

Améliorer votre régime, améliore votre humeur. Ok, ça n’est pas une nouveauté, mais la malbouffe crée des pensées, un sommeil et une santé merdiques. Pourtant quand on se sent abattu on se déchaîne souvent sur cette malbouffe. Mais voici ce qui se passe : les gras-trans, le sucre (toutes ces sucreries que vous dérobez à vos enfants), les hydrates de carbone transformés, etc… tous contribuent au malaise envahissant qui va de pair avec la malbouffe. Protégez la chimie de votre cerveau, votre métabolisme et votre niveau de sucre sanguin en choisissant des repas avec des aliments complets, des graisses saines et des tas de snacks à fibres végétales.

10 – Essayez quelques huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent être extrêmement efficaces pour soulager l’anxiété, la dépression et pour favoriser un sommeil sain durant les mois d’hiver. 1 ou 2 gouttes de bergamote ou de lavande dans mon bain peuvent aider énormément mon humeur. (NDT : Choisissez-les toujours de qualité Bio).

(Traduction partielle de cet article)

A lire aussi

Pourquoi les drogues ne fonctionnent pas pour le cancer

Irene

Guérir de la maladie de Lyme, de façon naturelle

Irene

Dans quels cas avoir recours au peeling ?

Tamby

5 raisons pour arrêter de boire des jus de fruits

Irene

Comment reprogrammer votre cerveau pour produire de la joie… et plus !

Irene

Glace fraise-pastèque et autres glaces maison saines et crues

Irene