Image default
Santé

Dépression hivernale ? Les moyens naturels de l’éviter.

Ce sont ceux que propose Mike Adams dans un article, traduit ci-après, que vous pouvez consulter sur son site :

Si vous vivez dans la partie haute de l’hémisphère Nord, l’hiver peut signifier une période interminable de temps froid et de jours courts. Pour beaucoup, le manque de soleil, ajouté à des facteurs de stress peut conduire à la dépression.

Souvent les gens ne reconnaissent pas la dépression pour ce qu’elle est, la traitant comme une faiblesse ou un défaut de la personnalité plutôt que comme une maladie. Une sorte d’attitude « prends-le et fais avec » empêche les gens de se qualifier comme déprimés, mais cette approche est contreproductive ; ne pas traiter la maladie ne fait que la prolonger.

Quelques signes de dépression : difficultés de concentration, anxiété ou tristesse permanente, incapacité à expérimenter la joie et le plaisir ordinaires, irritabilité, changements dans l’appétit, fatigue durable et sentiments de désespoir.

Apprenez à gérer naturellement les jours sombres, sans le recours à des antidépresseurs pharmaceutiques qui peuvent avoir des effets secondaires sérieux allant de la nausée à une vie sexuelle réduite.

Vitamine D *

Une dépression qui revient annuellement durant l’hiver, ainsi que des sentiments de dépression qui s’aggravent durant cette période, sont liés à un manque de vitamine D, qui est fournie dans sa forme la plus puissante par le soleil. La vitamine D augmente les niveaux de sérotonine dans le cerveau, qui a été nommée « l’hormone du bonheur ».
La vitamine D joue aussi un rôle important dans la production de dopamine, un transmetteur de l’humeur.
Une source excellente de vitamine D est l’huile de foie de morue fermentée ; juste une cuillerée à thé par jour fournit une dose suffisante de cette vitamine. Les sources alimentaires comprennent le saumon, les sardines et le maquereau ainsi que les abats et les œufs (choisissez des sources « biologiques » pour un bénéfice maximum, évidemment).
Vous pouvez aussi avoir envie d’essayer un supplément** de vitamine D pour être sûrs d’obtenir votre dose quotidienne.

* De plus en plus reconnue comme semblant jouer un rôle important dans la résistance au cancer.

**  Ce que choisiront les « vegan » ou végétaliens, mais ils pourront aussi choisir les algues, comme la spiruline par exemple pour trouver cette vitamine, qui peut aussi être trouvée dans certains champignons comme le shiitaké semble-t-il.

Millepertuis

Cette plante a été utilisée comme tonique nerveux depuis des siècles. Son nom* vient du fait que ses brillantes fleurs jaunes s’épanouissent peu après le solstice d’été aux environs du 24 juin, jour de la St Jean célébré au moyen-âge.
Les herboristes traditionnels ont longtemps proclamé qu’une teinture faite de cette plante fournissait un peu de l’éclatante énergie solaire de cette période de l’année. Des recherches médicales récentes ont confirmé son efficacité pour traiter l’anxiété ainsi que la dépression modérée.


Effets secondaires et précautions : le millepertuis ne devrait pas être pris en même temps que des antidépresseurs pharmaceutiques. Quelques études suggèrent qu’il peut interférer avec des contraceptifs oraux.  Le millepertuis peut augmenter les effets des somnifères et des anesthésiants. Il peut provoquer une sensibilité aux ultra-violets. Et aussi, les gens souffrant de troubles bipolaires qui prennent cette plante médicinale peuvent voir augmenter leurs variations d’humeur.

* Le nom anglais « St John’s wort‘ signifie « herbe de St Jean » (d’où l’explication donnée par Mike Adams) alors que le nom français « millepertuis » est dû au fait que les feuilles semblent (en les regardant à la lumière) contenir d’innombrables « trous », minuscules. Le mot « pertuis » ou « pertus » signifiant « trou » ou « trouée » il en est dérivé le nom donné à la plante (le mot « pertus » est utilisé en botanique pour désigner une feuille percée de trous irréguliers).

Mode de vie équilibré

En plus de la prise de millepertuis et de vitamine D, soyez attentif à ce que votre mode de vie reste sain et actif au long des mois d’hiver. Évitez de manger trop d’aliments « de confort » qui ne voyagent pas facilement à travers le système digestif, conduisant à la constipation et à une sensation de lourdeur.

Essayez de ne pas succomber à la tentation d’hiberner durant l’hiver ; les corps humains ne sont pas prévus pour des mois d’immobilité. Vous pouvez développer une meilleure relation avec le temps froid en apprenant un sport d’hiver comme le ski ou le ski de fond, le patinage ou le hockey. Ou bien vous engager dans un programme d’exercices d’intérieur, de préférence quelque chose que vous aimez suffisamment pour ne pas trouver d’excuses pour l’éviter. Essayez la danse ou le yoga si la perspective de rester sur un tapis de course vous ennuie profondément.


Prenez le temps de travailler sur vos émotions. Exprimez vos sentiments plutôt que de les réprimer, soit en visitant un thérapeute, soit en écrivant un journal ou en parlant à un ami de confiance. Reconnectez-vous fréquemment à des sentiments de joie, en regardant un film drôle ou en écoutant une musique qui élève votre esprit.

Souvent les gens croient qu’ils doivent soit nier leurs émotions soit finir submergés par elles. Apprendre à méditer peut aider à trouver un chemin d’équilibre entre ces deux extrêmes et vous rendre capables de sentir que vous n’êtes pas esclaves de vos émotions*.

Sources:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/…
http://www.mind.org.uk/help/medical…
http://www.herbcompanion.com/Health…
http://www.naturalnews.com/031273_v…

* Vous pouvez aussi vous engager dans un véritable « travail » –à choisir en accord avec vos aspirations personnelles profondes et votre sensibilité (Voir par exemple ici ou encore ici)-, susceptible de transformer toute votre vie (et pas seulement durant les mois d’hiver !!!).

A lire aussi

Astuces et conseils d’une naturopathe pour soutenir vos glandes surrénales

Irene

Le super antibiotique … sans effets secondaires

Irene

Tout ce qu’il y a à savoir sur la cigarette électronique

Tamby

Ce qu’il faut savoir sur le soutien à domicile des personnes âgées

Irene

Sécuriser les personnes âgées avec un détecteur de chute

sophie

Le problème avec les suppléments vitaminiques

Irene