Image default
Santé

Qu’est-ce qu’une restauration dentaire ?

Une restauration dentaire a pour objectif de soigner une dent cariée ou détruite de façon à ce qu’elle retrouve sa fonction masticatoire. Elle améliore également l’esthétique d’une dent ou renforce une dent usée ou abîmée. Les restaurations dentaires consistent également à corriger les décolorations ou les légères malpositions, combler ou réparer une dent ébréchée ou encore corriger une fêlure… Les matériaux utilisés pour les réaliser ne cessent d’évoluer. Différentes options thérapeutiques sont disponibles de nos jours. Découvrez, ici, les techniques courantes ainsi que les matériaux que les dentistes Budapest emploient pour la restauration dentaire.

Les matériaux et techniques utilisés dans la restauration dentaire

Diverses techniques de restauration dentaire ainsi que différents matériaux (zircon, résines composites, amalgame, céramique, porcelaines, etc.) peuvent être utilisés aujourd’hui. Une solution personnalisée et adaptée est proposée par le chirurgien-dentiste Hongrie en fonction de chaque situation clinique, du type de pathologie et l’emplacement de la dent à soigner.

1) Les résines composites

Les résines composites sont des matériaux récents, avec une formule régulièrement améliorée, contrairement au plombage. Plusieurs générations de résines composites sont donc disponibles.

Celles-ci sont composées de particules inertes très dures et de polymères. Elles sont collées à la dent à l’aide d’une résine adhésive. Ces matériaux ont un aspect esthétique et sont de couleur blanche. Ils offrent beaucoup de stabilité, de confort et de souplesse. C’est pourquoi ils sont utilisés en dentisterie générale pour corriger des défauts causés par une dent mal positionnée, une fracture ou une carie et pour restaurer les dents.

2) L’amalgame

En dentisterie, l’amalgame ou plombage est un matériau utilisé depuis plus d’une centaine d’années. Le plombage est un alliage de zinc, de cuivre, d’étain et de mercure. Il ne contient pas de plomb comme son nom laisse à penser.

Facile à appliquer, l’amalgame est un matériau très résistant et peu coûteux. Dans le domaine de la dentisterie pédiatrique, une dent primaire cariée peut être soignée à partir du plombage.

Par contre, l’amalgame pour la restauration peut s’avérer peu esthétique en raison de sa couleur gris métallique très visible.

3) Les céramiques

Les couronnes ou incrustations en céramique, les prothèses fixes, offrent de la résistance et sont esthétiques. La dent à soigner est préparée par le dentiste qui prend ensuite une empreinte afin que son technicien dentaire puisse réaliser une dent en céramique sur-mesure et adaptée.

4) Les incrustations en or

Les incrustations en or sont généralement réalisées en laboratoire. Il s’agit de restaurations qui servent à remplacer les obturations en résine composite ou en amalgame. Elles ne s’oxydent pas au fil des ans et offrent une durabilité d’exception. L’incrustation en or permet une meilleure mastication des aliments et protège la dent contre les risques de fracture.

A lire aussi

Un suivi du Psychothérapeute 94 est utile pendant la crise d’adolescence

sophie

Dans quels cas avoir recours au peeling ?

Tamby

Partager sa passion pour le bien-être avec un blog

administrateur

Comment devenir vegan ?

Laurent

Ce qu’il faut savoir sur le soutien à domicile des personnes âgées

Irene

À la decouverte du cannabis thérapeutique

sophie