Image default
Voyage

Partir à la rencontre de trois peuples authentiques en Namibie

Au cœur de la Namibie subsistent plusieurs peuples à part entière et qui font l’authenticité de cette terre. Il s’agit des Bushmen, des Himba et des Khoïsan. Pour ainsi sortir des sentiers battus lors d’une virée dans ce pays, la découverte de ces clans est un impératif. Ci-contre plus de détail sur ces groupes ethniques.

Vivre et penser comme un Bushmen le temps d’une escale en Namibie

Le film des années 1980 : “les Dieux sont tombés sur la tête” nous donne un petit aperçu des Bushmen. Connu aussi sous l’appellation des Sans, il s’agit du peuple emblématique d’une grande partie du sud de l’Afrique, du Botswana, mais également de la Namibie. Cette tribu a élu comme domicile le phénoménal désert du Kalahari. Ce dernier est une immense zone aride s’étendant à l’Est et au Sud de la Namibie. Il serait difficile d’aborder une virée dans ce territoire sans accorder un peu de temps à ce peuple à part. Entrer en contact avec ce groupe ethnique permettra au vacancier de découvrir un tout autre façon d’exister. Nombreux de ces nomades vivent encore à la manière de leurs ancêtres : chasse avec leurs arcs longs. Puisque les Bushmen ont leur propre langue, il serait donc préférable de se faire accompagner par un guide local.

Vivre une rencontre impérissable avec le fameux peuple Himba en Namibie

L’autre clan qui ne manquera certainement pas de séduire le vacancier, c’est le peuple Himba. Appartenant au groupe linguistique bantou, cette tribu a conservé ses traditions ancestrales, tant au niveau social que vestimentaire. Elle en a fait de même avec sa religion et son mode d’alimentation. Notons que le peuple Himba vit en grande majorité au nord de la Namibie. Avec l’arrivée des touristes à la fin du 20e siècle, ce groupe s’immerge rapidement dans le monde occidental. L’impact de la mondialisation sur cette communauté a permis aux Himbas de trouver une autre source de revenus. On peut ainsi citer l’artisanat, qu’on ne manquera pas de découvrir lors d’un Marco Vasco Namibie culture. En outre, un séjour en compagnie de ce peuple vient élargir les connaissances du touriste en termes de traditions himbas. Ici, les femmes se coiffent avec de l’argile et s’enduisent la peau de graisse de vache.

Se constituer de beaux souvenirs avec le peuple Khoïsan durant ce circuit

Lors de cette échappée belle, le vacancier pourra s’il le souhaite faire la découverte du peuple Khoïsan. Historiquement, ce clan se composait de deux groupes, dont les Khoï Khoï et les San. Ils sont, désormais, collectivement connus sous l’appellation de Khoïsan. Si ces deux groupes sont réunis sous la même dénomination, c’est qu’ils présentent des caractéristiques culturelles, linguistiques et physiques similaires. Le vacancier constatera vite cela lors de son marco vasco namibie culturel. À titre d’info, ce peuple est réputé comme étant le plus ancien d’Afrique Australe. Il possède des concordances génétiques avec toutes les populations. Côté langage, on considère que la famille khoïsane pourrait être la source de toutes langues sur le continent noir.

A lire aussi

Pourquoi participer à une classe verte ?

Irene

La Martinique : la France sous les tropiques

Odile

Que faire à Cuba : les lieux et activités incontournables

Tamby

S’arrêter dans des endroits attachants durant un séjour au Chili

Laurent

Les avantages et inconvénients des voyages en train

Irene

Pourquoi une vacance en Vendée ?

Irene