Image default
High-tech Santé

Sécuriser les personnes âgées avec un détecteur de chute

Notez cet article

La fragilité de la santé physique des personnes âgées les expose à de nombreux risques. Leurs corps ayant perdu de son dynamisme et de sa souplesse, ils sont par exemple plus sujets aux chutes. D’après les statistiques, plus de 33 % des plus de 65 ans et plus de 50 % des plus de 80 ans tombent au moins une fois l’année, avec des conséquences plus ou moins graves. 1/3 d’entre eux sont hospitalisés pour raison de chute. Des solutions existent toutefois aujourd’hui pour détecter les accidents qui surviennent chez les seniors qui vivent seuls, et pour prévenir leurs proches et les secours.

Une surveillance à distance

Il n’est pas toujours possible d’affecter une personne à la surveillance et à l’accompagnement au quotidien des personnes âgées, que ce soit à leur domicile ou dans un centre d’accueil. Divers dispositifs de sécurisation sont toutefois aujourd’hui disponibles pour mieux les protéger ou pour agir rapidement en cas de soucis.

Les systèmes de détection de chute font partie des moyens les plus efficaces. Ces capteurs accélérométriques, qui fonctionnent en permanence, se présentent sous la forme d’un bracelet. Ils sont légers et ne risquent pas de gêner les mouvements de celui qui le porte. Dès qu’une chute est identifiée par l’appareil, il envoie un signal à la centrale d’assistance qui dépêchera du secours sur place et préviendra les proches de la personne accidentée.

Néanmoins, si cette dernière est parvenue à se remettre debout, le signal s’arrêtera automatiquement. Dans certains cas, les secours sont toujours envoyés pour vérifier si la personne va bien.

Des systèmes de surveillance complémentaires

Il est possible d’installer d’autres équipements de surveillance à distance au sein du domicile d’un senior qui vit seul ou qui vit avec ses proches, mais qui reste souvent seul, les autres devant vaquer à leurs occupations quotidiennes.

Parmi les plus utilisés se trouvent les capteurs de présence et les capteurs de mouvement. Les caméras de télésurveillance font également partie des dispositifs les plus répandus. L’objectif de la mise en place de ces dispositifs est notamment de garder un œil en permanence sur les personnes âgées qui évoluent dans la maison. Tous ces équipements sont reliés à une centrale, et éventuellement à un ou plusieurs de leurs proches. Ainsi, en cas d’accident, des mesures peuvent être prises rapidement pour leur venir en aide ou même leur sauver la vie.

Certaines maisons de retraite et EHPAD posent aussi ces systèmes dans les chambres des pensionnaires et dans les lieux communs afin d’optimiser la sécurité de leurs résidents.

Related Articles

La Hongrie, le leader du tourisme dentaire

sophie

Comment choisir son chargeur à induction ?

Irene

Règlementation trottinette électrique : que faut il savoir ?

Irene