Image default
Santé

Pourquoi faut-il manger amer pour soigner le foie, la vésicule et les reins ?

24 janvier 2016

Voici un article très intéressant de Sara DING, nutritionniste et coach de santé, spécialiste des jus sur l’importance de consommer des végétaux amers que bien souvent et surtout à notre époque, nous évitons alors qu’au Moyen-âge, ils occupaient une place importante dans l’alimentation de tous. Et nos ancêtres avaient bien raison puisque, aujourd’hui, nous qui avons délaissé ces aliments, nous souffrons presque tous d’un mal, à l’origine de nombreuses maladies (si ce n’est toutes) : l’engorgement de notre foie, de notre vésicule biliaire et de nos reins !

Je vous invite donc à découvrir ou re-découvrir ces végétaux mal-aimés qui nous veulent pourtant le plus grand bien !

Lorsque nous mangeons des aliments transformés et gras, nos corps finissent par être fatigués et encrassés avec l’accumulation de toxines dans notre foie et dans nos reins. Le principal organe responsable de la filtration des toxines et de la métabolisation des graisses est notre foie. Avec un foie surchargé, nos reins peuvent également souffrir de la toxicité du sang, créée par l’accumulation des toxines ce qui entraine l’apparition de maladies.

L’une des meilleures manières de soutenir les fonctions de détoxification de notre foie et de nos reins est de consommer des légumes et des herbes amers. La plupart des gens aiment les fruits doux et détestent le goût amer de certains légumes, ce qui les fait pourtant passer à côté des merveilleux bénéfices de l’amertume.

Le goût amer est souvent associé à des composants chimiques emprisonnés dans les plantes, tels que les alcaloïdes. Ce goût amer est destiné à décourager les animaux de les manger, c’est une protection pour les plantes. Toutefois, consommer ces aliments amers en petites quantités est nécessaire pour se soigner. Même les animaux savent qu’ils doivent manger des aliments amers lorsqu’ils sont malades.

Pourquoi manger des aliments amers ?

Bien que les plantes comestibles amères que je mentionne ci-dessous ont de nombreuses propriétés nutritionnelles et médicinales, le goût amer seul active une grande variété de réponses physiologiques importantes.

  • Les aliments amers stimulent la sécrétion d’acides digestifs ce qui améliore la digestion des aliments en général et améliore l’absorption de leurs nutriments. Les personnes souffrant de reflux acide pourront profiter de la consommation d’aliments amers avant les repas pour encourager la production d’acide stomacal en quantité adéquate pour une meilleure digestion.
  • Les aliments amers améliorent la digestion et la régularité, réduisent les réactions de sensibilité alimentaire, soignent le syndrome de l’intestin perméable et améliorent la flore intestinale. Un système digestif sain est nécessaire pour avoir un corps en bonne santé.
  •  Les aliments amers améliorent l’appétit et renforcent les signaux liés à une digestion normale. Grâce à une meilleure absorption des nutriments, en accompagnant votre repas avec un peu de légumes amers, cela vous permettra de vous sentir rassasié et de prévenir la suralimentation qui peut entrainer un surpoids. En d’autres mots, manger des légumes amers vous aidera à contrôler votre poids.
  • Les aliments amers stimulent la sécrétion du mucus dans l’estomac ce qui protège des ulcères, ce qui aide donc à la guérison des ulcères.
  • Les légumes amers sont alcalinisants et sont bénéfiques dans le cadre de la réduction de l’acidité du corps. Un corps acide est plus enclin à « abriter » des parasites et des virus qui causent les maladies.
  •  Les aliments amers soutiennent les fonctions des glandes endocrines, aident à équilibrer les hormones et diminuent le taux de sucres dans le sang. Ce qui fait des aliments amers un complément important à une alimentation anti-diabète.
  • Les aliments amers sont excellents pour améliorer les fonctions du foie et de la vésicule biliaire en les débarrassant des toxines qui causent inflammation et maladies.

Comment profiter des bénéfices des aliments amers ?

Comme mentionné ci-dessus, les aliments végétaux amers ont de nombreuses propriétés nutritionnelles et médicinales. Mais pour bénéficier au maximum de ce qu’ils peuvent vous apporter, il est nécessaire de sentir le goût amer. En effet, celui-ci active des réflexes neuronaux et la libération des hormones suite à la stimulation des récepteurs du goût amer.

N’essayez donc pas de masquer le goût amer avec du miel ou un autre sucrant car cela annulerait le but des aliments amers. De la même façon, en consommant les aliments amers sous forme de gélules ou de pilules, vous passerez à côté de leurs incroyables bénéfices sanitaires.

Si vous voulez vraiment bénéficier de tous les avantages des aliments amers, il semble que vous allez devoir vous habituer à leur goût ! Et la prochaine fois que vous mangerez des aliments amers, pensez à tous ce qu’ils font pour vous !

Quels aliments amers ?

Il y a de nombreux légumes amers que vous pouvez manger crus, en jus, en smoothies ou à défaut légèrement cuits : roquette, concombre amer, chicorée, pissenlits, chou kale, épinards, pourpier, salade Radiccio (souvent appelée Trévise), endives, cresson. Du côté des herbes, vous avez : les feuilles de bardane (horriblement amères !), les racines de chicorée, les racines de pissenlit, l’aneth, la racine de gentiane et le chardon-marie.

ATTENTION : si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, êtes sous traitement médicamenteux ou suivez une autre thérapie, il est sage de ne pas consommer trop de ces aliments amers car ils sont détoxifiants et peuvent entrainer des réactions dans votre corps.

Exemple de soupe verte avec des verdures amères pour l’hiver (recette extraite de notre livre « Les incroyables vertus des smoothies verts »).

  • Une petite poignée de cresson
  • 1 petite betterave crue épluchée
  • 1 c. à soupe de miso brun (pâte de soja, ou de riz, fermentée)
  • 1 petit oignon épluché
  • sel de qualité selon goût (pas forcément nécessaire avec le miso)
  • eau selon consistance souhaitée

Si votre blender n’est pas très puissant, coupez la betterave en petits morceaux avant de l’ajouter aux autres ingrédients dans le bol du blender.

Mixez jusqu’à consistance lisse.

Vous pouvez servir cette soupe à température ambiante ou la faire légèrement chauffer (chaud au doigt mais pas brûlant pour conserver toutes les précieuses enzymes).

>Vous trouverez d’autres recettes de smoothies verts et de soupes vertes pour chaque saison ainsi qu’une cure verte dans notre livre « Les incroyables vertus des smoothies verts ».

A lire aussi

Qu’est-ce qu’une restauration dentaire ?

sophie

5 raisons pour lesquelles vous avez encore des problèmes digestifs

Irene

Connaissez-vous cette plante miraculeuse aux propriétés anti-inflammatoires ?

Irene

Découverte du chia et recette du gel de chia

Irene

Témoignage : maladie auto-immune sévère / leucémie

Irene

Comment faire pour se protéger d’un psychopathe ?

Irene