Image default
Santé

Santé : Comment soulager la migraine ?

De nombreuses personnes souffrent de migraine en France, notamment des femmes. En effet, ces maux de tête intenses sont vraiment handicapants et parfois, ils altèrent la qualité de vie des patients.

A l’heure où l’on parle, il existe différents traitements médicaux qui permettent de soigner la migraine mais dans cet article, il y a lieu de se pencher particulièrement sur les alternatives naturelles.

L’aromathérapie

Pour commencer, il est possible de traiter la migraine avec l’aromathérapie, c’est-à-dire avec des huiles essentielles comme l’huile de menthe poivrée, l’huile de menthe de champs, l’huile de lavande et l’huile de camomille romaine.

En ce qui concerne par exemple l’huile essentielle de menthe, il est à savoir que le menthol peut stimuler le système nerveux central et peut avoir un effet analgésique. Il faut donc l’appliquer en massage sur la nuque, sur le front, sur le lobe des oreilles et sur les tempes.

Les soins énergétiques par magnétisme

L’autre astuce également est de se rendre chez un énergéticien à Nice. Celui-ci peut résoudre ce genre de problème en entamant des soins énergétiques par magnétisme.

Et par la même occasion, il peut aussi guérir tous les autres maux du patient, que ce soit des douleurs émotionnels, des troubles énergétiques ou d’autres pathologies comme le herpès, le zona, le psoriasis, l’eczéma, la tendinite, le lumbago, le sciatique, la brûlure, les douleurs musculaires et les douleurs articulaires.

L’ostéopathie, l’homéopathie et l’acupuncture

Mais la liste ne s’arrête pas encore là, il n’y a pas de mal non plus à soulager la migraine à l’aide de l’ostéopathie, de l’homéopathie ou encore de l’acupuncture. L’ostéopathie peut réduire l’intensité et la fréquence de la migraine. Il agit au niveau du crâne et également au niveau des cervicales, des vertèbres et du bassin.

En revanche, l’homéopathie est basée sur le traitement des origines de la migraine. C’est pourquoi on dit qu’il s’agit d’un traitement de fond. Enfin, l’acupuncture est une autre alternative qui peut réduire la fréquence des crises et qui peut en même temps aider le patient à se détendre.

A lire aussi

Un suivi du Psychothérapeute 94 est utile pendant la crise d’adolescence

sophie

Qu’est-ce qu’une restauration dentaire ?

sophie

Problèmes intestinaux, constipation ? Cette plante pourrait bien devenir votre meilleure amie

Irene

Glace fraise-pastèque et autres glaces maison saines et crues

Irene

Comment surmonter les troubles émotionnels saisonniers

Irene

À la decouverte du cannabis thérapeutique

sophie