Image default
Vegan / Bio

Jus vert parfumé et smoothie « Rosée de Damas »

Après une belle récolte au marché bio le samedi matin, j’étais impatiente de me faire un très grand jus vert pour utiliser les magnifiques verdures que j’y avais trouvé !

Mes enfants n’étant pas encore convertis complètement aux jus verts, leur journée commence en général plutôt avec un smoothie bien nourrissant accompagné de quelques compléments alimentaires divers et variés mais toujours l’indispensable chlorophylle.

Je partage avec vous les recettes qui ont émoustillé nos papilles dimanche matin dernier :

Mon jus vert parfumé « Retour de Marché » (pour 700 ml environ que j’ai bu toute seule !*) :

  • 3 branches de céleri
  • 5 feuilles de blettes avec les côtes
  • 1 concombre avec la peau (puisque bio)
  • 1 grosse poignée d’épinards frais
  • 3 branches de menthe
  • 1/2 bouquet de coriandre
  • 1 poire
  • le quart d’un citron avec la peau (bio bien sûr !)

Passez tous les ingrédients (coupés en petits morceaux si nécessaire) à l’extracteur de jus. Filtrez avec un sac à lait/filtre à jus pour éliminer les dernières fibres.

Dégustez de suite ! Un jus doit être bu très rapidement si l’on veut profiter de toutes ses vitamines. En effet, ce sont les fibres (grâce aux anti-oxydants qu’elles contiennent) qui retiennent ces précieux éléments et comme dans un jus elles sont éliminées, il doit donc être consommé très vite. Alors qu’un smoothie (qui est riche en fibres) peut être conservé au frais jusqu’à 3 jours. Après c’est une question de goût. Personnellement, je préfère quand même un smoothie fraichement préparé.

* C’est en général ce que je bois tous les matins quelques heures avant un smoothie vert.

Smoothie « Rosée de Damas » (pour un peu plus de 500 ml) :

  • 500 ml de lait de graines de tournesol**
  • 2 grosses poignées de fraises fraiches ou congelées
  • 2 c. à soupe d’eau de rose
  • 4 à 5 dattes dénoyautées (ou 2 c. à soupe de nectar de coco pour un bas indice glycémique)
  • 1 pincée de sel rose de l’Himalaya (facultatif)

** Pour faire le lait de graines de tournesol, mixez dans un blender, 250 ml de graines de tournesol trempées plusieurs heures puis rincées ou des graines de tournesol déjà germées avec 500 ml d’eau pure ou minérale. Filtrez ensuite avec un sac à lait/filtre à jus. Conservez la pulpe obtenue (vous pouvez la congeler) pour faire un pâté végétal ou des crackers.

Versez tous les ingrédients dans le bol de votre blender et mixez jusqu’à consistance complètement lisse et crémeuse. Si vous avez opté pour les dattes, vous pouvez filtrer à nouveau le smoothie pour éliminer les éventuels petits morceaux de dattes.

Si vos fraises ne sont pas congelées et que vous préférez un smoothie bien frais, ajoutez quelques glaçons avant de mixer.

Vous pouvez déguster !

  • la purée de 5 graines au chia : Préparée avec un mélange de cinq graines et de leur huile crue (graines de tournesol, graines de courge, graines de chanvre, graines de lin, graines de sésame) et d’une touche de graines de chia, cette purée préparée à basse température, est riche en Oméga 3.
  • le kelp en poudre : une variété d’algues géantes. C’est un des aliments les plus nutritifs. A la différence du sel, qu’il peut remplacer dans les sauces et les vinaigrettes, le kelp a un équilibre minéral parfait. Il contient de nombreux oligo-éléments et est l’une des sources alimentaires les plus riches en minéraux et particulièrement en iode, utile contre l’obésité puisqu’il stimule la glande thyroïde et par là, le métabolisme tout entier. Par une consommation régulière, la poudre de kelp peut donc soutenir le bon fonctionnement de la thyroïde. Il a d’ailleurs été prouvé qu’elle était d’une aide précieuse dans le cas d’hyperthyroïdie.
  • la purée de sésame complet crue : une purée de graines de sésame complètes 100% crue (c’est-à-dire qu’à aucun moment de sa fabrication les ingrédients n’ont subi des températures supérieures à 45 °C. pour conserver toutes ses qualités nutritionnelles) et certifiée biologique. Le sésame complet est particulièrement riche en calcium.
  • les nouilles de kelp en 340 g : uniquement faites de kelp (une variété d’algue particulièrement riches en iode), d’alginate de sodium (du sel de sodium extrait d’une algue brune) et d’eau, elles sont très pauvres en hydrates de carbone, très pauvres en calories (18 pour un paquet de nouilles) et 250 gr apportent autant de calcium (totalement assimilable) qu’environ 1 litre 1/2 de lait (difficilement assimilable). Leur dernier avantage et non des moindres, elles n’ont pas plus de goût que des nouilles de riz ! Un bonheur donc, si vous n’aimez pas particulièrement le goût des algues !
  • le chaga en poudre : un champignon médicinal, parasite du bouleau, qui n’a pas de pied et ressemble à du bois brûlé. Il est extrêmement nutritif et contient de très grandes quantités d’antioxydants et de polysaccharides. Il est utilisé pour ses propriétés anti-virales et de stimulation du système immunitaire.
  • l’huile de coco extra-vierge, vraiment crue : extraite par pression à froid (1ère extraction uniquement) à partir de chair fraîche de noix de coco (pas de coprah), elle est non raffinée et certifiée biologique. Le processus de fabrication à partir de chair très fraîche nécessite une extraction de l’huile dans les quelques heures qui suivent la récolte de la chair, sinon elle rancirait. C’est pourquoi la plupart des huiles dites crues, sont extraites à partir de la chair séchée à basse température (beaucoup plus confortable). Cela reste donc un produit crue d’un point de vue technique mais le résultat final n’atteint pas le même niveau de qualité. C’est mon huile préférée depuis de nombreuses années et je n’ai pas encore trouvée un équivalent aussi bien en texture qu’en goût !

A lire aussi

Qu’y a-t-il de si formidable au sujet de l’HERBE de BLE ???

Irene

Comment se préparer à un jeûne aux jus

Irene

Le mythe de l’indispensable petit-déjeuner

Irene

Pourquoi consommer des graines germées ?

Irene

Peut-on manger cru en hiver ?

Irene

Y aurait-il un régime idéal, fonctionnant pour tous ?

Irene