Image default
Business/B2B

Expert comptable et comptable, quelles différences ?

L’expert comptable est le professionnel de haut niveau en comptabilité qui exerce sa fonction dans le cadre libéral uniquement. Cette profession est régie par le Code de déontologie et les normes professionnelles, en application de l’ordonnance n° 45-2138 du 19 septembre 1945 et du décret n° 2012-432 du 30 mars 2012. Pour pouvoir détenir le titre d’expert comptable et pratiquer la fonction, trois diplômes successifs (DCG, DSCG et DEC) sont nécessaires, obtenus après 8 années d’études en gestion et comptabilité, après le Bac. Une fois le diplôme de DEC obtenu, pour pouvoir travailler de manière légale, il est obligatoire de s’inscrire auprès de l’Ordre des experts-comptables. A titre de missions principales, l’expert comptable se charge de tenir, contrôler et redresser la comptabilité des entreprises. Par ailleurs, il procède à l’établissement des comptes annuels dont le bilan, le compte de résultat et annexe.

 

Quelles formations pour devenir expert-comptable ?

Selon la réglementation en vigueur, un expert comptable doit être titulaire du Diplôme d’État d’Expertise Comptable ou DEC, obtenu après 5 années d’études pour avoir d’abord le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion, Bac + 3) puis le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion, Bac + 5) et 3 années de stage rémunéré au sein d’un cabinet.

 

Qu’est-ce qui distingue un expert comptable à un comptable ?

Ces deux professions ont des points communs pourtant elles sont différentes sur certains niveaux.

Comme nous l’avons vu, l’expert comptable a effectué des formations approfondies (bac + 8) en expertise comptable lui permettant d’être titulaire de DEC, un diplôme d’État d’Expertise Comptable. Il pratique ses missions en indépendant uniquement, avec des entreprises pour s’occuper principalement des missions comptables et encore intervenir dans d’autres domaines tels que contrôler les comptes de l’entreprise et les déclarations fiscales, défendre son client en cas de contrôle fiscal effectué par les administrations fiscales ou sociales, conseiller le chef d’entreprise en matière fiscal, juridique, informatique, organisation et la gestion financière.

 

En revanche, un comptable à Saint-Gilles a suivi une formation de 2 à 5 ans après le Bac, filière gestion comptable ou secrétariat comptabilité et peut même exercer le métier de comptable par une VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience. Souvent, il exerce sa profession en tant qu’employé de l’entreprise, toutefois, il peut travailler de manière libérale. Généralement, ses tâches sont limitées à des missions purement comptables comme le classement, les enregistrements des pièces comptables, la gestion des comptes courants, et quelque fois à la préparation des fiches de paie, les déclarations fiscales, et la préparation du bilan. Le comptable ne peut pas intervenir dans le domaine juridique ou fiscal. Dans la majorité des cas, le comptable aide l’expert comptable dans la réalisation des missions traditionnelles en comptabilité et ce dernier se focalise sur les missions de conseil.

 

Related Articles

Choisir le meilleur support et les meilleurs outils pour promouvoir les produits et services

Tamby

D’autres façons de se faire de l’argent sur internet

Irene

Le fonctionnement des mails rémunérés

Irene