Image default
High-tech

Règlementation trottinette électrique : que faut il savoir ?

Notez cet article

Même si la conduite des véhicules électriques à deux roues semble être à la mode ces derniers temps, l’on ne connaît pas très bien les lois qui régissent ces drôles d’engins. D’un côté, ils ont émergé subitement des quatre coins du globe, mais les jeunes ne sont plus les seuls concernés par ce nouveau fléau. C’est pourquoi il est important de se tenir au courant des dernières normes mises en vigueur.

Pour plus de sécurité

Jusqu’ici, les règlementations assignées aux deux roues, notamment aux trottinettes électriques, restent encore assez floues. En effet, il y a des modèles dits non homologués qui sont soumis aux mêmes lois que les piétons. Dans ce cas, vous devrez rouler sur les trottoirs et emprunter les passages piétons. Le respect des feux tricolores est aussi à retenir lorsque vous conduirez une trottinette non homologuée. Mais le détail qu’il ne faut pas omettre est que vous devrez respecter les 6 km/h pour éviter de blesser un piéton.

Par contre, pour les modèles homologués, c’est-à-dire ceux qui peuvent aller au-delà des 25 km/h, les codes de la route pour voitures doivent être appliqués à la lettre. Puis, il faut se munir d’un numéro d’immatriculation avant de s’aventurer sur route. Pour ce qui est de l’assurance, il n’y a pas encore de règlementations particulières appliquées, juste l’assurance de responsabilité civile pourrait suffire, surtout si vous roulez sur des zones piétonnes. Mais à l’heure qu’il est, des lois spécifiques aux deux roues électriques sont en train d’être établies pour renforcer la sécurité.

Protégez-vous !

Contrairement à ce que l’on pense, les précautions à prendre lorsque l’on se sert d’une trottinette electrique pour enfant sont encore plus nombreuses que lorsqu’on prend un vélo. De prime abord, le port de casque est toujours d’actualité pour éviter les traumatismes crâniens en cas de chute ou de choc. Par contre, vous n’êtes pas obligé de prendre un modèle pour vélo, les casques pour trottinettes existent aussi et sont plus sécuritaires. Comme votre véhicule ne fait aucun bruit, il sera plus difficile aux autres conducteurs de vous entendre ou de vous percevoir de loin. Il est donc conseillé de se vêtir d’un gilet orange fluorescent.

Ensuite, bien que vous ayez choisi un modèle assez robuste, ne vous aventurez pas à rouler sous la pluie au risque de glisser et de déraper. Les chemins en pavés et les graviers sont aussi à bannir si vous vous servez souvent de votre engin électrique, privilégiez plutôt les grandes surfaces lisses. Puis avant et après chaque utilisation, ayez le réflexe de vérifier l’état de votre véhicule. Pour cela, gardez surtout un œil sur la direction, les freins et les roues car même durant le freinage, il pourrait y avoir un risque d’accident comme l’appareil ne pourra s’arrêter qu’après un certain laps de temps.

Related Articles

Comment choisir son chargeur à induction ?

Irene

Sécuriser les personnes âgées avec un détecteur de chute

sophie