Image default
Formation / Education

Comment devenir conseiller funéraire ?

Le conseiller funéraire est un professionnel qui a pour rôle d’assister d’accompagner et de conseiller la famille endeuillée. Il joue un rôle central dans l’organisation des obsèques du défunt, en ce sens qu’il a parfois la charge de la mise en œuvre des cérémonies civiles et religieuses, de l’aspect administratif du décès et du passages des intervenants. Plus qu’un assistant, il est parfois un véritable chef de cérémonie. Outre cet aspect conseil et assistant, cette profession requiert une certaine maitrise du commercial. En effet, le conseiller funéraire doit pouvoir vendre ses prestations de services. 

Une formation spécifique

Pour devenir conseiller funéraire, il faut être titulaire du diplôme national de conseiller funéraire. C’est un diplôme délivré par le ministère de l’intérieur et obtenu au bout d’une formation d’au moins 140h. Cette formation comporte une partie théorique et une autre pratique qui permettent à l’apprenant de maitriser les aspects juridique et rituel de cette profession, et d’expérimenter la pratique. A long terme le conseiller funéraire peut devenir un chef d’agence dans un grand groupe funéraire, ou alors créer son propre cabinet de conseil. Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à découvrir nos formations.

Les qualités particulières

La particularité ici est qu’il faut avoir un bon équilibre personnel, alliant professionnalisme et mansuétude pour pouvoir bien organiser des obsèques tout en partageant la peine de la famille endeuillée. En effet, le pire serait de se laisser emporter par le chagrin qu’exprime votre client et de manquer de professionnalisme dans votre travail. Pour cela diplomatie et rigueur sont à combiner dans ce métier.

A lire aussi

Comprendre le fonctionnement du RGPD et DPO

Irene

Les raisons d’enseigner une langue étrangère à vos enfants

Tamby

La transition écologique à l’épreuve de la crise

administrateur

Créer un bon CV : comment attirer l’attention du recruteur ?

Tamby

Retard de paiement : une situation désagréable à résoudre

Irene