Image default
Animaux

Qu’est-ce qui est couvert par une assurance animale

Les animaux domestiques et de compagnies font partie intégrante de notre vie quotidienne. À ce titre, ils ne sont pas à l’abri d’une maladie, ou d’un accident. Ils méritent alors d’être protégés au mieux.

Intérêts et caractéristiques d’une assurance animaux de compagnie

Au même titre que l’homme, les animaux de compagnie ont, eux aussi, droit à une couverture sociale et une prise en charge adaptée. Ils ne sont pas à l’abri d’une maladie ou d’un accident et les coûts des soins et traitements vétérinaires vous reviennent généralement très chers, particulièrement s’il s’agit de chat ou de chien de race. À l’aide d’une assurance animale de compagnie, vous seriez remboursés jusqu’à concurrence de 100 %, selon le type de contrat, des frais de soins de santé de votre compagnon à 4 pattes. Sont couverts par ce contrat d’assurance, les accidents domestiques, les frais de consultations vétérinaires, de vaccinations et stérilisation, de médicaments, d’analyses, d’interventions chirurgicales, de radiologie et autres thérapies, ou encore d’aliments thérapeutiques nécessaires. Toutefois, une restriction se pose : la couverture n’est valable que si les chats et les chiens de compagnie sont âgés de 2 mois à 8 ans au moment de la souscription d’assurance. Pour ce faire, il suffit de contracter une assurance chien ou une assurance chat auprès de votre Mutuelle habituelle ou d’une compagnie d’assurance de votre choix. Les offres ainsi que les options vous seront présentées dès le premier contact et vous permettront de choisir le contrat qui réponde le mieux à votre budget et à vos besoins. Mais l’assurance n’est pas l’exclusivité des chiens et chats de compagnie. Les autres animaux domestiques, tels que volatiles (perroquet…), cobaye, lapin ou même serpent… peuvent être pris en charge par une mutuelle.

Le coût d’un contrat d’assurance animaux de compagnie

Quelle que soit la formule ou l’option choisie, le montant de la prime à verser auprès de la mutuelle varie en fonction du type, de la race, de l’âge et de la taille de l’animal. Le prix assurance animal de taille imposante sera alors différent de celui d’un chien ou chat de petite taille. La prime est, par ailleurs, calculée en fonction du type de contrat de votre choix. En effet, pour un chien de race dont la santé est plus délicate, à l’instar du Bouledogue ou du Dalmatien, par exemple, la garantie devra être plus élevée que pour un petit teckel. Ce qui va majorer également le montant de la prime périodique. Les formules, pour leur part, se déclinent sous deux types : économique et premium. Les remboursements des frais vétérinaires peuvent être de 60 % à 100 % selon le type de formule adoptée. Toutefois, un plafond annuel de 1.000 à 2.500 euros peut être fixé par l’assureur, selon les cas.

Les formules de contrat d’assurance, proposées par les mutuelles, sont conçues pour s’adapter au budget de tout un chacun. Cependant, bon nombre de ménages possédant un animal de compagnie éprouvent encore de la réticence à ce faire. Les euthanasies d’animaux sont encore nombreuses à être pratiquées. Uniquement pour des raisons pécuniaires.

A lire aussi

Quelques conseils pour bien nourrir votre berger australien

Irene

Pourquoi souscrire une assurance chien ?

Irene

Le munchkin, une race de chat qui fait débat

Louane