Image default
Crédit

Quelques astuces pour savoir combien vous pouvez emprunter

Emprunter est presque devenu une habitude pour certains, tandis que d’autres sont encore novices dans le domaine. Quoi qu’il en soit, emprunter ne se fait pas au simple bonheur de la chance. Tout doit être préparé à l’avance pour optimiser sa réussite. Profil, montant, durée, …autant d’éléments à prendre en compte pour que la banque accepte de nous accorder la somme que l’on souhaite obtenir. Les détails.

Bien définir le capital à emprunter à l’aide d’un courtier

Le choix du capital que vous devez demander à la banque n’est pas une chose à prendre à la légère. Et pour cause, de cette somme dépend le coût de votre emprunt. En effet, si vous ne faîtes pas le point sur votre situation, et le montant à demander, vous risquez non seulement le refus de la banque, mais aussi le surendettement si vous obtenez tout de même un emprunt. Heureusement, il y a quelques astuces que vous pouvez utiliser pour calculer avec minutie le capital idéal. Vous pouvez par exemple faire appel à un courtier pour s’occuper de la tâche pour vous.

Les courtiers et les professionnels se basent notamment sur votre taux d’endettement pour vous octroyer ou non un crédit à la consommation. Pour un premier emprunt, il doit être de 30 %. Pour un second emprunt, le taux d’endettement sera obligatoirement de 33 %. Avec une simulation de creditde consommation via l’organisme HSBC, vous pourriez avoir un calcul précis du capital qui sera disponible selon vos revenus et vos charges. Avec les plateformes dédiées, la simulation se fera gratuitement, sans engagement et en quelques clics. Vous aurez alors une idée précise de la somme à demander à la banque pour votre emprunt. Attention toutefois, prévoyez une certaine marge dans votre formulaire. Les banques peuvent négocier le capital disponible après quelques vérifications. Le calcul du taux d’endettement, éluder auparavant par certaines banques, est devenu aujourd’hui obligatoire.

Pour un accompagnement plus personnalisé dans la recherche du crédit idéal, vous pouvez aussi vous adresser à ces genres de prestataires. Ce sont des indépendants qui facturent leur service à hauteur de 1 % du capital total demandé à la banque. Ils vous aident non seulement dans les recherches des meilleures offres du marché, mais aussi dans le calcul de la somme idéale à demander. Ils se basent pour ce faire sur vos charges mensuelles, les crédits déjà en cours et vos revenus. Ils établissent ensuite les demandes et vont même jusqu’à faire jouer leur relation pour négocier les taux de votre contrat.

Constituer un apport personnel

Il existe une astuce assez simple pour connaitre combien vous pouvez emprunter à la banque. Demandez en amont un devis de votre projet auprès des professionnels. Cherchez à constituer un apport personnel. Généralement, ce dernier sera de 15 à 20 % du coût total du projet. La somme dont vous aurez besoin, et que vous devez demander à la banque sera la différence entre les deux. Sachez toutefois que les crédits à la consommation sont plafonnés à 75 000 euros. Et encore ! Pour prétendre à un tel capital, vous devez avoir un bon profil emprunteur. En outre du taux d’endettement de 30 %, vous devez avoir un bon salaire, un contrat en CDI, une assurance emprunteur de qualité, des garanties réelles ou personnelles, et un projet rentable sur le long terme. Le cas échéant, les banques peuvent vous refuser le prêt. Votre profil est une assurance du parfait remboursement du crédit. C’est pourquoi les chômeurs ne peuvent prétendre qu’à un petit crédit, à savoir un crédit renouvelable de 3 000 euros, auprès des banques. Ils ne présentent pas d’excellents placements et sont plus susceptibles d’être victimes de surendettement.

Related Articles

Les crédits travaux : les pour et les contres

Claude